Sécurité en bateau : le matériel à avoir à bord

Que vous utilisiez votre bateau pour la pêche, le ski, la plongée, la croisière d’un jour ou d’une nuit, n’oubliez pas de prendre le matériel de sécurité en bateau indispensable. Si vous les gardez à bord, inspectez-les périodiquement et maintenez-les en bon état de fonctionnement.

Gilets de sauvetage

Assurez-vous que vous avez suffisamment de gilets de sauvetage en bon état de fonctionnement pour tous les passagers. Ils doivent également être correctement ajustés, en particulier les gilets de sauvetage pour enfants, qui doivent être ajustés par un professionnel qualifié. De même, toute personne conduisant une motomarine doit également porter un gilet de sauvetage à tout moment. En cas d’urgence, quelle qu’elle soit, la première chose à faire est de s’assurer que tous les passagers à bord mettent immédiatement leur gilet de sauvetage. De manière proactive, vous pouvez recommander à tous ceux qui sont à bord de les mettre juste au quai avant le départ. Bien que ce ne soit pas obligatoire, votre animal de compagnie devrait également porter un gilet de sauvetage.

Extincteurs d’incendie

Vous devez avoir des extincteurs à bord. Il existe différents types et calibres d’extincteurs, mais pour rester simple, rappelez-vous que les bateaux de moins de 26 pieds ont besoin d’au moins un extincteur de type B-1 et que les bateaux de 26 à un peu moins de 40 pieds ont besoin de deux types B-1 ou d’un type B-2. Bien sûr, vous pouvez choisir d’avoir un système fixe dans n’importe quelle taille de bateau et les exigences en matière d’extincteurs portables pour la sécurité nautique seraient moindres. Assurez-vous de savoir de quel type d’extincteurs vous avez besoin et sur quel type de feu ils peuvent être utilisés. Si vous avez un système intégré dans la zone du moteur, assurez-vous qu’il est correctement entretenu et que vous savez comment l’utiliser si nécessaire.

Dispositifs de signalisation visuelle et sonore

Les signaux visuels de détresse peuvent être émis sous différentes formes et les exigences varient en fonction de la taille du navire, et même de l’État dans lequel vous naviguez. Les dispositifs pyrotechniques ou les fusées éclairantes sont admissibles, par exemple, la fumée orange ou blanche et les fusées éclairantes aériennes. Certaines fusées sont déclenchées automatiquement, tandis que d’autres nécessitent un pistolet lance-fusées pour les envoyer dans le ciel. D’autres dispositifs nocturnes comprennent une lumière stroboscopique, tandis que les drapeaux peuvent être utilisés pendant la journée. Les motomarines ne peuvent pas être utilisées entre le coucher et le lever du soleil, elles n’ont donc pas besoin d’être équipées de dispositifs nocturnes. Le son peut attirer de l’aide de jour comme de nuit et est particulièrement efficace dans le brouillard. Des klaxons et des sifflets portables ou fixes peuvent être utilisés comme dispositifs sonores pour tous les navires. Les grands navires doivent également être équipés d’une cloche qui doit être sonnée à intervalles réguliers en cas de visibilité limitée comme dans le brouillard.

Comment gérer un accrochage avec un autre bateau ?
Prévenir les risques à bord de votre bateau